CBA est un négoce de matériaux généraliste implanté sur le Pays-Basque

Nos métiers

Vous êtes dans :
Nos métiers |
Les Pièces Humides

Sanitaire

Conseils Techniques

Les Pièces Humides

Imprimer

Un local humide est par définition un local dans lequel, en considération de son usage habituel ou du risque lié à son utilisation, les murs et/ou les sols sont exposés usuellement ou accidentellement à des déversements d’eau.

EN MUR

Le risque est variable selon la destination des locaux et s’exprime selon une échelle fixée par les textes. (Cf tableau ci-dessous)

EN SOL

Le risque est variable et peut s’apprécier selon les critères suivants :
- La fréquence et l’importance des déversements d’eau prévisibles sont élevés et amènent à prévoir des dispositifs d’évacuation (siphons, caniveaux).
- L’intensité de la présence d’eau est faible et il n’est pas prévu de disposition d’évacuation.
En fonction de l’intensité de présence d’eau et de la nature des supports, deux solutions sont proposées pour répondre à ces sollicitations d’exposition à l’eau :

- Les Systèmes de Protection à l’Eau sous Carrelage (SPEC) constitués par l’application de produits liquides formant une membrane par séchage, ou encore de nattes ou de films. Ils n’ont pas pour vocation à assurer l’étanchéité d’un ouvrage. En locaux intérieurs, en murs et en sols, les SPEC sont destinés à protéger des supports sensibles à l’eau dans certains locaux humides et rendre ces supports admissibles alors qu’ils y seraient normalement exclus (exemple : supports à base de plâtre ou de bois). La pose au sol est limitée aux locaux P3 au plus sans dispositif d’évacuation (siphons, caniveaux). Du fait de la fonction remplie, ces systèmes sont exclusivement utilisés sous les revêtements céramiques ou analogues fixés par collage.


- Les Systèmes d’Étanchéité Liquide (SEL), connus et expérimentés depuis de longues années, constitués par l’application de produits liquides ou pâteux formant par séchage ou polymérisation un revêtement d’étanchéité.
Ils ont pour fonction d’assurer l’étanchéité des planchers intermédiaires intérieurs dans les locaux humides, mais également des murs et des cloisons sur lesquels ils se relèvent.

On distingue deux classes :
- SP2 utilisable en revêtement directement accessible.
- SP3 utilisable sous protection dure rapportée, en particulier carrelage scellé ou collé (support de pente minimum 1 %). Dans le cas de la pose collée, elle est limitée aux locaux P3 au plus.
Le plus souvent les SPEC sont utilisés en protection des supports verticaux et les SEL en étanchéité des sols.
Les SEL peuvent couvrir les mêmes domaines que les SPEC, l’inverse n’étant pas vrai dans tous les cas.

Rechercher